13 Avr

Lancement de Recordsign

CDC Arkhinéo et VOCALCOM s'associe pour lancer la première solution révolutionnaire de contractualisation vocale 100% légale.
Une innovation 100% française.

Lancement de RecordSign,
une solution révolutionnaire de contractualisation vocale

• Innovation 100% française
• Première solution de ce type au monde
• Tous les contrats peuvent être signés avec RecordSign
• Un marché de 800 millions d’euros dans l’Union Européenne


Paris, jeudi 9 avril 2015– Vocalcom, éditeur Français, fournisseur mondial de solutions de centre de contact, annonce aujourd’hui le lancement du contrat vocal, une solution de souscription multicanale 100% digitale développée en partenariat avec DOCAPOST et CDC Arkhinéo.

Cette solution de souscription utilise l’accord vocal lors d’une conversation téléphonique entre un vendeur et son client/prospect. Elle est le fruit de plus de deux ans de recherche et de développement. Elle a été testée avec succès dans plusieurs secteurs d’activités tels que la banque et l’assurance, les télécoms, la presse…. Ces tests ont été réalisés par des entreprises clientes de Vocalcom sur plusieurs dizaines de milliers de contrats avec succès sur le dernier trimestre 2014.

L’enjeu, à la fois économique et juridique est orienté vers le marché de la contractualisation, qui représente plus de 100 millions € en France et 800 millions € dans l’Union Européenne.

Baptisée RecordSign, cette solution  multicanale s’adresse à l’ensemble du marché de la souscription en répondant aux réglementations, normes et certifications européennes applicables y compris dans les secteurs du crédit, de la distribution d’énergie...

Spécialisé dans les solutions technologiques pour les centres de contact, Vocalcom a souhaité enrichir son offre de souscription vocale en proposant une solution multicanale « clé-en-main » qui regroupe dans le même appel le contrat vocal, sa notarisation, la gestion électronique du mandat SEPA (Single European Payments Area) et la signature électronique des documents dématérialisés (contrat, conditions générales de vente …). RecordSign intègre également l’archivage à valeur probante de l’ensemble des éléments constituants de la souscription.
 
Vocalcom s’appuie sur deux partenaires pour développer Recordsign :
DOCAPOST, Tiers de confiance et société du Groupe La Poste apporte la notarisation du contrat vocal (le cachet numérique), la gestion électronique du mandat Sepa et la signature électronique.
CDC Arkhinéo, Tiers de confiance archiveur et filiale de la Caisse des Dépôts, assure la conservation à valeur probante des contrats et leur conformité avec la législation en vigueur.

L’alliance de ces trois acteurs offre un environnement de confiance aux consommateurs, fournisseurs, prestataires et la garantie d’une totale sécurité et confidentialité de leurs données. RecordSign est l’unique service apportant la certitude de la conformité à la réglementation applicable en matière de souscription digitale.

Pour Anthony Dinis, Fondateur et Président de Vocalcom : « le téléphone constitue un canal de vente essentiel pour la relation client. Avec RecordSign, nos clients pourront transformer davantage de contacts en succès commerciaux. RecordSign offre un processus plus rapide, plus simple et donc plus performant en taux de souscription, plus sécurisé et en toute légalité. Le nombre de contrats générés par téléphone est estimé à plus de 30 millions par an en France, ce qui représente un relai de croissance important pour notre société ainsi que pour nos clients et outsourcers.»
Paris, le 2 avril 2015

À propos de Vocalcom
Fort de 20 années d’expérience, le groupe Vocalcom est le pionnier et le leader des solutions de centre de contact omnicanal pour le service client, les ventes et le télémarketing. Adopté par plus de 3 500 sociétés dans 49  pays pour gérer plus de 10 millions de contacts chaque année, le logiciel de centre de contact de Vocalcom est bâti autour d’une solution dédiée et globale, intégrant la gestion complète des ventes et du service client, déployée sur site ou hébergée dans le Cloud. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.vocalcom.com 

À propos de DOCAPOST – www.docapost.com 
Société du Groupe La Poste, DOCAPOST accompagne les entreprises et les administrations dans leur transition numérique et mobile et travaille à l’optimisation des processus métiers : RH, finance, relation client...
DOCAPOST propose des solutions sur mesure ou clé en main : conseil, échange de données sécurisées, mobiles services, éditique industrielle ou à la demande, archivage électronique, Business Process Outsourcing...
DOCAPOST regroupe 4600 collaborateurs répartis sur 450 sites en France et a réalisé 450 M€ de chiffre d’affaires en 2014. La société est également présente dans de nombreux pays : Etats-Unis, Angleterre, Espagne, Mexique… et propose ainsi, à ses clients, des solutions transfrontalières.
L’offre de DOCAPOST est auditée et labellisée par des organismes indépendants pour garantir la plus grande fiabilité.


À propos de CDC Arkhinéo 
Créée en 2001, CDC Arkhinéo, Tiers de Confiance Archiveur, filiale de la Caisse des Dépôts, est la première société française d’archivage à valeur probante des données électroniques (factures, bulletins de salaire, contrats de prêt, contrats de travail, souscriptions de produits d’épargne, états comptables etc.).
Grâce à sa solution en mode SaaS, attestée par un tiers en conformité avec la norme Z42-013 révisée en 2009 au niveau de sécurisation « Renforcé » (transposée en norme ISO 14641-1 en janvier 2012), CDC Arkhinéo assure la conservation intègre et à long terme des données numériques de clients prestigieux dans différents secteurs d’activité (banque, assurance, distribution, électronique, audiovisuel, aéronautique, automobile etc.).
Pour plus d’informations : www.cdcarkhineo.fr et twitter.com/CDC_Arkhineo

Contact presse :

Vocalcom
Henrietta Green
CorpCom
Tél : +33 (0)6 60 70 38 21
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annexes :
Informations sur la législation numérique
Depuis la loi du 13 mars 2000, le support numérique a la même valeur juridique qu’un support manuscrit mais il a fallu près de 15 ans pour que les processus numériques soient généralisés et banalisés pour qu’une solution de contractualisation simple et légale soit fournie aujourd’hui au grand public. A une époque où tout va vite et doit pouvoir être traité rapidement, il en est de même des contrats pour lesquels le taux de transformation d’un contrat numérique est forcément beaucoup plus important que dans un environnement papier à cause de la lourdeur bien connue qui se rattache à ce dernier. Le processus numérique offre également une plus grande sécurité concernant la non falsification de la signature et la conservation en plusieurs exemplaires.


En savoir plus